Luge Canada
EN
FR

La médaillée olympique Alex Gough se fait réélire pour un deuxième mandat au sein du conseil d’administration de Luge Ca

Steve Harris est de retour au poste de président ; le conseil d’administration accueille dans son nombre l’avocat Peter Major et le chef d’entreprise Brian Onushko

CALGARY—Alex Gough, l’athlète de luge le plus décoré sur l’histoire du programme canadien, a été réélue par ses pairs pour siéger encore deux ans au conseil d’administration de l’organisme national du sport.

Avec Sam Edney qui tient la barre du programme de la haute performance, et Gough qui agit à titre de porte-parole des athlètes au conseil d’administration, les médaillés canadiens en luge joueront un rôle central pour façonner le sport et orienter le cheminement d’une nouvelle génération d’athlètes qui ciblent le podium des Jeux de Pékin 2022 et au-delà.

« C’est un énorme honneur d’avoir cette opportunité d’exprimer la voix des athlètes au sein du conseil d’administration pour un autre mandat, et assurer que la haute direction de Luge Canada demeure informée et sensibilisée aux questions d’actualité pour les athlètes d’élite au Canada, » a déclaré Gough, qui avait remporté une médaille d’argent et une médaille de bronze aux Jeux olympiques d’hiver 2018, et qui vient de terminer au printemps dernier un diplôme en génie à l’Université de Calgary.

« J’ai consacré presque deux décennies de ma vie à poursuivre mon rêve de monter sur le podium olympique dans le sport de luge. Maintenant, c’est un privilège de pouvoir redonner à ce sport qui a enrichi ma vie, et aider une nouvelle génération d’athlètes à réaliser leurs propres objectifs dans le sport. »

La quadruple olympienne Gough a cumulé une feuille de route remarquable dans sa carrière de compétition, récoltant 27 médailles de Coupe du monde en compétition individuelle, plus 16 médailles dans la discipline de relais par équipes. Elle a également gagné deux médailles individuelles et quatre médailles de relais par équipes au Championnat du monde, sans oublier ses deux médailles olympiques.

Plusieurs nouvelles recrues se joindront à ce conseil d’administration.

Peter Major, un avocat de renom basé à Calgary, et Brian Onushko ,ancien lugeur canadien devenu chef d’entreprise, amorceront tous les deux une période de deux ans à titre d’administrateur général.

Major, qui se spécialise en litiges commerciaux, arbitrages et médiatons, a eu du succès devant toutes les instances dans l’Alberta. Major est également un expert en gouvernance d’entreprise, propriété intellectuelle, droit du travail, droit immobilier, et loi successorale. Ancien président d’Alberta Golf, Major a également des compétences de leadership dans les organismes à but non-lucratif axés sur le sport.

Onushko, qui a concouru en luge individuelle masculine et en luge double entre 1985-89, apporte plus de trente ans d’expérience à titre de chef d’entreprise. Travaillant actuellement dans le service de développement commercial des Systèmes Cisco Canada, Onushko s’appuiera sur son expérience et son expertise professionnelle pour façonner les stratégies de planification organisationnelle et financière de Luge Canada.

Sally Bennett, gestionnaire du sport au Centre des sports de glisse de Whistler, siégera pour une année au conseil d’administration, prenant la relève de Lucinda Jagger, qui a dû s’excuser pour des raisons personnelles. Daniela Bruch a été nommée par le Conseil pour un mandat d’un an.

Luge Canada accueille de nouveau Zan Aycock pour un mandat de deux ans au sein du conseil d’administration. Aycock s’est fait élire au poste de secrétaire du conseil d’administration.

Steve Harris a également été réélu pour un mandat de deux ans à titre de président du conseil d’administration. Harris a initialement été élu en 2015 pour chapeauter un conseil d’administration expérimenté et diversifié dans une mission parallèle de développer les affaires et gagner des médailles.

Harris, un policier calgarois, apporte à ce poste plus de trois décennies d’expérience internationale dans le sport de luge, sans oublier ses aptitudes en leadership, planification stratégique, et son travail au sein de différents organismes caritatifs et à but non-lucratif à titre de membre du Service de police de la ville de Calgary. Ses efforts dans une variété de postes bénévoles ont déjà eu des effets positifs sur toutes les facettes du sport, du niveau local jusqu’aux programmes d’élite.

« Dans le sillage des performances historiques réalisées par nos athlètes et nos entraîneurs aux Jeux olympiques de 2018, Luge Canada a dû prendre un peu de recul et se lancer à la planification dans le but d’assurer que tous les soutiens nécessaires sont mis en place pour encadrer cette nouvelle génération d’athlètes d’élite, » a indiqué Harris.

« Nous avons rassemblé une nouvelle équipe de direction pour mettre le ton; au niveau de l’administration et du personnel, nous misons sur les connaissances et l’expertise de nos athlètes médaillés; et nous avons accueilli de nouveaux entraîneurs – ce sont tous des éléments critiques pour jeter les bases d’un avenir qui s’annonce très prometteur. Nous avons du chemin à faire afin de continuer à réaliser nos objectifs sportifs et commerciaux, mais nous allons travailler en solidarité pour relever les défis, créer des opportunités innovatrices à tous les niveaux du sport, et écrire un nouveau chapitre pour le sport de luge au Canada. »

Chris Wightman, Tyler Seitz, Ron Stitt et Jim Hemlin, qui amorcent tous leur deuxième année d'un mandat de deux ans, complètent le conseil d'administration à 11 personnes.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est l’instance dirigeante du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et forme en toute sécurité des compétiteurs et compétitrices de luge de haut niveau, qui ciblent régulièrement les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca ;