Luge Canada
EN
FR

Reid Watts, de Whistler, gagne la première médaille pour le Canada aux Jeux Olympiques de la jeunesse, une bronze en lug

Une manœuvre stratégique de la part de Luge Canada rapporte une médaille historique

LILLEHAMMER, Norvège—Les Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver 2010 et leur patrimoine au Centre des sports de glisse de Whistler viennent de récolter le premier fruit olympique, notamment une médaille aux Jeux Olympiques de la jeunesse, décrochée par un natif de Whistler qui a grandi à quelques minutes près de cette piste de renommée internationale.

Reid Watts a mis la main sur la première médaille canadienne aux Jeux Olympiques de la jeunesse 2016, glissant vers la troisième marche du podium en luge simple masculine, dimanche à Lillehammer, Norvège.

«C’est vraiment génial. Je suis au septième ciel,» a dit Watts. «Je croyais fermement que si je réussissais deux descentes de bonne qualité, le podium serait à ma portée. J’ai réussi mes descentes, et j’ai gagné une médaille.

«C’est déjà un honneur de représenter mon pays, mais le fait d’être le premier à gagner une médaille pour le Canada aux Jeux est encore plus grisant. J’espère que cela donnera un bel élan à toute l’équipe canadienne, et que nous allons célébrer bien plus de médailles au cours de la semaine à venir.»

Watts occupait le cinquième rang après sa première descente de la piste à 12 virages qui avait servi de cadre aux Jeux Olympiques d’hiver de 1994. Sans se décourager, Watts s’est accroché à une des marches du podium en vertu de son chrono rapide à la deuxième descente – le deuxième plus rapide de la manche, à 47.908 – pour donner un temps total de 1:35.994.

«J’ai participé aux Championnats du Monde juniors sur cette même piste l’an dernier, et je luttais pour trouver ma forme. C’est une piste de pure glisse, pas très technique, et de mon point de vue c’est une des plus difficiles du circuit,» a déclaré Watts, 17 ans et étudiant de 11ème année. Il a inscrit le deuxième chrono de départ à chacune des deux manches.

«Il est difficile de prendre de la vitesse sur ces pistes, mais j’ai abordé cette semaine avec l’objectif de savourer l’expérience et bien réussir mes deux descentes. Je suis vraiment heureux de ce résultat.»

Le Letton Kristers Aparjods a signé la victoire en luge simple masculine, avec un chrono combiné de 1:35.309. L’Allemand Paul-Lukas Heider a glissé vers la médaille d’argent en 1:35.955.

Watts ne tarit pas d’éloges pour Luge Canada et sa piste locale – le Centre des sports de glisse de Whistler – pour leur appui dans son développement.

Watts a fait preuve de beaucoup de potentiel, avec sept médailles à son compte au circuit de Coupe du Monde junior au cours des deux dernières années. Ainsi, Luge Canada a lui a offert la possibilité de se joindre à l’équipe de Coupe du Monde senior pour trois compétitions au début de l’année – manœuvre stratégique visant à préparer au mieux la jeune étoile montante pour cibler le podium aux Jeux Olympiques de la jeunesse.

«Les trois semaines de compétition avec l’équipe senior, on ne pourrait sous-estimer l’importance de cela,» a déclaré Watts. «Nous avons visité des pistes très techniques à Sigulda, à Oberhof et puis la semaine dernière au Championnat du Monde à Konigssee. J’avais eu très peu d’expérience sur ces pistes et je pense que cette expérience de glisse, et le fait de côtoyer les athlètes de l’équipe senior, m’ont été très valables.»

Un autre facteur dans son succès est l’installation qui a fait découvrir les sports de glisse à Watts et à toute une génération de jeunes athlètes en herbe dans l’Ouest du Canada.

«Le Centre des sports de glisse de Whistler y a été pour beaucoup dans le succès que j’ai connu,» a affirmé Watts. «C’est vraiment une installation de premier ordre. La piste est superbe, et elle est toujours impeccablement maintenue, prête à accueillir les compétitions majeures. Cela m’a vraiment aidé à faire un entraînement de qualité. Et cela rend la transition plus douce quand je concours sur les autres pistes.

«Cela a été une année folle. J’ai voyagé un peu partout en circuit junior, avec les athlètes seniors et maintenant aux Jeux Olympiques de la jeunesse. Et les médailles qui sont venues en cours de route ont été une belle prime.»

Autrefois, le programme canadien de luge se satisfaisait de présenter tout simplement des athlètes aux compétitions internationales, mais au fil des années récentes, le Canada est devenu une des nations en lice dans ce sport, grâce en partie à l’expérience d’accueillir les Jeux Olympiques sur neige canadienne. L’équipe canadienne se vante maintenant d’un groupe d’athlètes talentueux qui gagnent des médailles à travers tous les niveaux et toutes les disciplines, et maintenant Luge Canada vise raisonnablement sa première médaille Olympique.

Les Jeux Olympiques d’hiver 2014 ont été une expérience douce-amère pour l’équipe canadienne de luge, qui a obtenu des résultats historiques, mais qui a été écartée du podium par la plus petite des marges et ce, à quatre reprises, avec trois résultats de quatrième place et un résultat de cinquième place à Sotchi, Russie.

«Nos objectifs pour le programme ont toujours été clairs – gagner des médailles aux Jeux Olympiques. Nous n’avons jamais perdu du vue cet objectif,» a indiqué Walter Corey, directeur des programmes de haute performance Luge Canada. «Pour prendre d’assaut le podium, il faut une équipe avec beaucoup de profondeur, et le résultat d’aujourd’hui en dit long sur la profondeur de notre équipe.»

Membre d’une nouvelle génération d’Olympiens canadiens, Watts fait partie d’un groupe de jeunes lugeurs et lugeuses en Colombie-Britannique destinés à la gloire, qui suivent une trajectoire de succès en compétition internationale.

«Le résultat de Reid aujourd’hui est la première médaille en compétition olympique pour notre sport au Canada, et c’est vraiment un moment remarquable. Cette médaille est un superbe exemple des bénéfices d’accueillir les Jeux Olympiques au Canada. Vancouver 2010 a transcendé notre programme, et nous et nos partenaires avons établi une nouvelle culture de haute performance à Whistler et à travers le Canada. Avec nos athlètes seniors qui frayent la voie, la nouvelle génération est insufflée d’une certitude que la victoire est accessible. Ce résultat est une inspiration pour tous les athlètes de la côte Ouest du pays, et c’est un accomplissement dont on devrait tous être fiers : toute la communauté de partenaires et bénévoles,» a ajouté Corey.

Organisme à but non lucratif, l’Association canadienne de luge est responsable de la régie du sport de luge au Canada. Avec l’aide financière du gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien et À Nous le Podium, l’Association canadienne de luge recrute et développe en toute sécurité les athlètes de luge de haut niveau, en vue d’atteindre les marches du podium international. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de luge, veuillez visiter le www.luge.ca sur Internet.

POUR TOUS LES RÉSULTATS : http://www.fil-luge.org/cdn/uploads/lugmsingles-fnl-c73b2-1-0.pdf